Pour vous inscrire sur le forum, tout est expliqué ici
Après la création de votre compte, sans présentation au bout d'une semaine, Votre compte sera supprimé.
pub zooplus.fr

Présenter un nouveau chien aux animaux résidents

Avatar de l’utilisateur
souris65
Messages : 3818
Inscription : jeu. 17 janv. 2008 00:00
Humeur : Un peu speed comme les Dalmatiens
Prénom : Sabine
Fonction dans l'asso : Assistante en éthologie et Comportement Canin, Félin, Equin
Localisation : Montmirail (51)

Présenter un nouveau chien aux animaux résidents

Message par souris65 » mar. 22 déc. 2009 14:59

Les relations entre les chiens peuvent être assez compliquées, et commencent avec la première rencontre. Comme la plupart des animaux qui vivent en groupes, les chiens établissent leur propre structure sociale, souvent appelée hiérarchie de domination. Cette hiérarchie sert à maintenir l’ordre, à réduire les conflits et à promouvoir la coopération parmi les membres de la meute. Les chiens établissent aussi des territoires, qu’ils peuvent défendre contre des intrus ou des rivaux. Bien entendu, la nature sociale et territoriale des chiens influence leur comportement quand un nouveau chien arrive au sein du foyer.

Les techniques de présentation
* Choisissez un site neutre : Présentez les chiens dans un endroit neutre ; le chien résident aura ainsi moins tendance à voir le nouvel arrivant comme un intrus sur son territoire. Chaque chien doit être tenu en laisse par une personne différente. Avec les deux chiens en laisse, commencez les présentations dans un endroit inconnu des deux, comme un parc ou le jardin d’un voisin. Si vous promenez fréquemment votre chien dans le parc d’à côté, il pourrait percevoir cet endroit comme son territoire aussi, et il faut donc choisir un site moins familier. Si vous adoptez votre nouveau chien dans un refuge, vous pouvez aussi emmener votre chien résident au refuge et présenter les deux chiens directement là-bas.
* Utilisez le Renforcement Positif : Dès la première rencontre, faites en sorte que les deux chiens vivent de « bonnes expériences » quand ils sont en présence l’un de l’autre. Laissez-les se renifler brièvement, ce qui est un comportement de chien normal. Pendant qu’ils font connaissance ainsi, parlez-leur avec un ton de voix joyeux et amical. N’utilisez jamais un ton menaçant. (Ne leur permettez pas de s’investiguer et de se renifler trop longtemps cependant, parce-que cela peut éventuellement évoluer vers une réponse agressive). Après un court moment, attirez l’attention de chacun des chiens et donnez-leur une friandise à chacun comme récompense pour avoir obéit à un ordre simple, comme « Assis » ou « Reste ». Emmenez les chiens se promener, et laissez-les se renifler de temps en temps. Continuez à leur parler joyeusement, à leur donner des friandises et à utiliser des ordres simples.
* Soyez attentif au langage du corps : Une des postures du corps qui indique que les choses se passent plutôt bien est celle de l’incitation au jeu : un des chiens s’abaisse sur ses pattes avant avec l’arrière-train en l’air. Ceci est une invitation à jouer, et cette posture appelle en général un comportement amical de la part de l’autre chien. Surveillez attentivement les postures du corps qui indiquent une réponse agressive, comme les poils dressés sur le dos, montrer les dents, des grognements profonds, une attitude raide et tendue, ou un chien qui fixe l’autre de manière prolongée. Si vous voyez de telles postures, interrompez immédiatement l’interaction, en attirant calmement l’attention de chaque chien vers quelque chose d’autre. Par exemple, les deux personnes peuvent appeler leur chien vers elles, leur demander de s’asseoir ou de se coucher, et les récompenser chacun avec une friandise. L’intérêt du chien pour les friandises est un bon moyen d’empêcher la situation de s’envenimer et de devenir agressive. Essayez de laisser les chiens interagir à nouveau, mais cette fois, pour une période plus courte et/ou à une plus grande distance l’un de l’autre.
* Emmenez les chiens à la maison : Quand les chiens semblent se tolérer mutuellement, sans signes de peur ou d’agressivité, et que les comportements d’investigation ont bien diminué, vous pouvez les emmener à la maison. Votre choix de les emmener dans la même voiture ou non dépendra de la taille des chiens, de la manière dont ils se comportent en voiture, de la façon dont s’est passé cette première présentation, et du nombre de chiens concerné.
* Si vous avez plus d’un chien résident au foyer : La meilleure solution peut être de présenter les chiens résidents au nouveau chien un par un. Deux chiens résidents ou plus peuvent avoir tendance à « faire clan » contre le nouveau.
* Il est important de soutenir le chien dominant dans votre foyer, même s’il se trouve que c’est le nouveau chien ! Cela peut vouloir dire, par exemple, de laisser le chien dominant s’approprier le coin favori pour dormir, ou le jouet préféré. Essayer d’imposer votre propre préférence concernant lequel des chiens devrait être le dominant risque de les perturber et de créer davantage de problèmes.

Présenter des bébés chiots à des chiens adultes
Les chiots ont tendance à importuner les chiens adultes sans merci. Jusqu’à l’âge de 4 mois, les chiots ont du mal à reconnaître les subtiles postures et attitudes des chiens adultes qui indiquent qu’ils en ont assez.
Les chiens adultes bien socialisés, avec un bon tempérament, peuvent poser des limites aux chiots avec un grondement ou un grognement d’avertissement. Ces comportements sont normaux et doivent être autorisés. Cependant, les chiens adultes qui ne sont pas bien socialisés, ou qui se sont déjà battus avec d’autres chiens dans le passé, peuvent tenter de mettre des limites avec un comportement plus agressif, comme mordre, ce qui pourrait blesser le chiot. Pour cette raison, un chiot ne devrait jamais être laissé seul avec un chien adulte jusqu’à ce que vous soyez sûr que le chiot est totalement en sécurité.
Assurez-vous que le chien adulte puisse profiter de moments de calme et de tranquillité, en-dehors de la présence du chiot, ainsi que d’un surcroît d’attention individuelle.
Quand demander de l’aide :
Si les présentations ne se passent pas bien, contactez un comportementaliste animal immédiatement. Les chiens peuvent être gravement blessés dans les batailles, et plus le problème s’installe, plus il est difficile de le résoudre.
La punition ne marche pas, et risque même d’aggraver les choses. Heureusement, la plupart des conflits entre les chiens d’une même famille peuvent être résolus avec une aide professionnelle.

©2002. Fiche pratique adaptée à partir des documents écrits par les comportementalistes animaliers de « The Dumb Friends League », à Denver, aux Etats-Unis. Tous droits réservés. Copyright © 2004 The Humane Society of the United States. Tous droits réservés.
Nier la soufrance de l'animal entraine vite à devenir indifférent
à celle de l'humain.


Pour protéger, il faut aimer. Pour aimer, il faut connaître.
"Sans les animaux le monde ne serait pas humain" Kl. Matignon


Calins à vos toutous de Sabine
et léchouilles de Freckles, Jaïa et Lakshmi

Verrouillé

Revenir vers « Le chien et les autres animaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité