Pour vous inscrire sur le forum, tout est expliqué ici
Après la création de votre compte, sans présentation au bout d'une semaine, Votre compte sera supprimé.
pub zooplus.fr

Entre chien et chat : mode d'emploi !!!

Avatar de l’utilisateur
souris65
Messages : 3818
Inscription : jeu. 17 janv. 2008 00:00
Humeur : Un peu speed comme les Dalmatiens
Prénom : Sabine
Fonction dans l'asso : Assistante en éthologie et Comportement Canin, Félin, Equin
Localisation : Montmirail (51)

Entre chien et chat : mode d'emploi !!!

Message par souris65 » jeu. 19 mars 2009 08:24

Un chat c’est le calme, la sérénité, il peut déambuler partout dans la maison de son pas souple de même qu’il est capable de sauter d’un bond sur n’importe quel meuble, ce qui signifie qu’il a accès dans tous les coins et recoins, y compris au fond d’un placard.
Le chien surtout s’il est jeune, explore activement, s’agite, jappe, mordille ce qu’il peut trouver de nouveau ; son univers est à ras de terre car il ne peut grimper comme le chat.
D’une manière générale, il est quand même plus facile d’introduire un chiot dans une maison où il y a un chat adulte que le contraire mais l’idéal c’est que la socialisation se fasse chez l’éleveur. Si vous avez la chance d’avoir le chiot et le chaton en même temps c’est encore mieux car l’accoutumance va se réaliser assez rapidement, dans ce cas il est important également que l’éleveur de chat fasse connaître des chiens bien équilibrés.

Comment favoriser la cohabitation ?

Il existe donc plusieurs possibilités comme nous l’avons vu :
- le chaton qui arrive chez un chien adulte
- Le chiot qui arrive chez un chat adulte
- Un chat qui arrive chez un chien ou le contraire :

Le danger peut être réel :

- Le chat peut griffer sérieusement, crever un œil du chien
- Le chien peut tuer d’un coup de dent surtout s’il s’agit d’un grand gabarit ou de certains terriers vindicatifs
- Un chat qui est poursuivi dans la maison peut casser des bibelots de prix auxquels vous tenez

Que ce soit dans n’importe quel des cas évoqués les grands principes restent les mêmes :
1 – Faire la préparation olfactive. N’oublions pas que nous avons à faire à deux espèces dont le monde est représenté par un sens prédominant. Le nez. Le mieux c’est d’utiliser un bout de tissu que l’on va placer chez le futur pensionnaire, l’éleveur du chiot ou du chaton. On va présenter à la maison l’odeur en associant celle-ci à quelque chose de nouveau et d’agréable, une friandise ou un jouet.
2 – Isoler le résident psychologiquement et physiquement, c’est-à-dire ne pas s’occuper de lui, même pour les caresses habituelles durant un ou deux jours.
3 – La présentation doit se faire, si possible dans un lieu sécurisé et neutre avec possibilité d’échappement du chat : meuble, arbre. Salle de jeu des enfants, grand garage, jardin.
4 – Dès que le nouveau apparaît, on offre quelque chose d’agréable et on caresse le résident
sans s’occuper du nouveau venu. Dans le cas du chiot présenté au chat, quelqu’un retiendra le chiot avec une petite laisse pour que l’approche ne soit pas précipitée. Si c’est un chaton qui est présenté au chien adulte, si l’autorité naturelle du chef de meute a été correctement mise en place, le maître incitera son chien à de la modération « non pas toucher ! ».

Devinette :Quel est la chose la plus grave qu’il puisse arriver à un chien : « C’est de donner sa langue au chat ». :lol!:

Joseph Ortéga
Nier la soufrance de l'animal entraine vite à devenir indifférent
à celle de l'humain.


Pour protéger, il faut aimer. Pour aimer, il faut connaître.
"Sans les animaux le monde ne serait pas humain" Kl. Matignon


Calins à vos toutous de Sabine
et léchouilles de Freckles, Jaïa et Lakshmi

Verrouillé

Revenir vers « Le chien et les autres animaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité