2017 : Voir tous nos protégés à l'adoption ! - Voir la liste de tous nos heureux adoptés !                    Le Dalmastore LE DALMASTORE    Aidez-nous ! Aidez-nous !

Les animaux de la 8


Dalmatien et protéines !

ATTENTION AUX PROTEINES «Mon dalmatien a eu du sang dans l'urine» ... Voilà une réflexion qu'il m'est donné d'entendre trop souvent. J'ai aussi en mémoire les commentaires du juge Bob Grégory de la Nationale d'Elevage de Nantes qui mentionne plusieurs chiens atteints de dermatite (Dally Rash). Cela m'engage à revenir sur la question qui a déjà été évoquée dans les articles intitulés «excrétion de l'acide urique chez le dalmatien» et «le dalmatien du point de vue dermatologique». Trop de protéines, ou des protéines de mauvaise qualité peuvent en effet favoriser chez le dalmatien, du fait de son métabolisme, de l'acide urique, la formation de calculs urinaires et du fait de son «fond de robe» blanc, la survenue de dermatites. Vous avez dit équilibre ? Bien sûr les aliments industriels sont globalement «équilibrés», mais cela ne justifie pas d'utiliser le premier produit venu. L'émission de selles volumineuses, mal formées, nauséabondes ou de gaz en abondance, témoigne de fermentations intestinales anormales. Ces manifestations sont à rapporter à des aliments peut-être équilibrés, mais dont les matières premières, notamment les protéines (les amidons aussi), sont de mauvaise qualité ou ont été dégradées par un traitement thermique mal conduit. Pour le dalmatien il faut des protéines de qualité et en quantité mesurée. Qualité des protéines : notion de valeur biologique • Les protéines, lors de la digestion, sont fragmentées en sous-unités : les Acides Aminés (AA). Un certain nombre d'entre eux, dits «Acides Aminés Indispensables», ont une importance biologique considérable car l'organisme ne peut en assurer la fabrication. • La valeur biologique d'une protéine est déterminée par sa richesse en «AA indispensables» * Les protéines de l'œuf entier servent d'étalon en matière de valeur biologique (96/l00). * Ainsi la viande de bœuf a une valeur biologique de 76/100. Alimentation ménagère Prévention des calculs urinaires • Abats interdits - Levures de bière à éviter • Préférer la viande de vache (mentionné sur l'étiquette) aux viandes jeunes (mentionné «jeune bovin» sur l' étiquette) et viandes blanches plus riches en nucléoprotéines. A noter que l'encéphalopathie spongiforme (vache folle), si elle a été décrite chez le chat, ne l'a jamais été chez le chien, qui lui est résistant. Prévention des dermatites • Proscrire les viandes de bœuf de dernier choix, dites « pour animaux », très riches en tissu conjonctif et tendineux dont la protéine est le collagène, de valeur biologique pratiquement nulle, qui génère des amines sensibilisantes pour la peau. • Choisir une viande bien rouge dont la tranche de section ne laisse pas apparaître la trame conjonctive blanchâtre (éviter les viandes nerveuses). A noter que la valeur biologique d'une telle viande vaut bien celle d'une viande blanche (à reconsidérer pour les animaux présentant une allergie alimentaire). Aliments industriels Sur les étiquettes des aliments industriels figure le taux de protéines brutes. Il est donc fait mention uniquement de la quantité, ce qui ne préjuge absolument pas de la qualité des protéines utilisées. Les protéines de bonne valeur biologique sont chères; un aliment complet trop bon marché ne peut être préparé à base de protéines nobles. Il est donc nécessaire pour le Dalmatien de choisir un aliment dit « premium », c'est-à-dire de qualité supérieure. Quantité des protéines NB : Un apport de protéines en quantité réduite ne peut absolument pas être nuisible pour la santé, et notamment provoquer de fonte musculaire, si les protéines sont de qualité. Alimentation ménagère 8 à 10 g par kilo de poids vif (soit 250 g pour un dalmatien de poids moyen). Cette faible quantité de viande tient compte de l'apport de protéines lié à l'adjonction de fromage nécessaire pour l'équilibre de la ration en matière de calcium, phosphore, vitamines A, D, E. Aliments industriels Taux de protéines par rapport à la Matière Sèche (%/MS) Les boîtes ont un taux d'humidité de 72% en moyenne et les croquettes de 7,5%. Pour comparer le taux de protéines d'un aliment en boîte à celui de croquettes, il faut donc se référer au pourcentage de protéines par rapport à la Matière Sèche (MS). Choix du taux de protéines par rapport à la matière sèche. Prévention des calculs urinaires Il faut rechercher un taux de protéines inférieur ou égal à 20% par rapport à la M.S. Le taux de protéines des aliments classiques est, en général, de 25%. Il faudra donc porter son choix sur des variétés «light» (20 à 22%), Sénior (15 à 16%) ou certains aliments dits «hypoallergéniques» (17%). Il sera possible de rajouter des matièes grasses pour un chien très actif. Il est à noter que le taux de protéines dans la gamme Junior est de 26 à 30%. Il semble donc nécessaire de passer à la variété adulte assez précocement (à mon sens, aux alentours de 8/10 mois, dès que le chien a atteint à peu près son format définitif). Prévention des dermatites Comme l'a précisé le Dr PRELAUD, dermatologue (bulletin avril 2001), en cas de dermatite légère, choisir un aliment à 17% à peu près de protéines par rapport à la MS. Lorsque la dermatite est plus marquée, il faut se reporter sur un aliment contenant à peu près 14% de protéines par rapport à la MS. Si la dermatite n'est pas contrôlée par le choix d'un aliment à taux de protéines réduit, il est probable que, les autres causes de la dermatite, notamment parasitaires, microbiennes ou fongiques ayant été éliminées, il s'agisse d'une allergie. Cette allergie est dite «ATOPIE» (a : privatif - topos : lieu), car face à un allergène, l'organisme fabrique des anticorps circulant dans le sang (Immunoglobuline E), responsable de lésions cutanées souvent généralisées. L'allergie peut aussi être liée à un allergène alimentaire. Pour éliminer l'allergène alimentaire présumé responsable, est utilisé pendant deux mois minimum un régime d'éviction comportant des matière premières, notamment protéiques, que le chien n'a, si possible, jamais consommées. Depuis plusieurs semaines, existent sur le marché des aliments diététiques dont les protéines sont hydrolysées (fragmentées par voie enzymatique). Seules les protéines de grande taille étant allergéniques, l'apport de protéines de petite taille, fruit de l'hydrolyse, supprime le caractère allergénique de l'aliment. C'est une méthode élégante mais moins spécifique, et malheureusement coûteuse. Nos dalmatiens bénéficient d'une santé exceptionnelle, sachons la préserver en les nourrissant bien. Me faisant l'avocat du diable, je remarquerai qu'il revient nettement moins cher d'acheter un aliment de qualité que d'avoir recours à son vétérinaire. Dr Dominique Vincent

Aidez-nous !

Montant de votre don

Joomla Paypal Donations Module

Le Dalmastore